Recommandations de prélèvement

Généralités

Ce manuel décrit les règles à respecter pour remplir un bon de demande d’examen biologique, réaliser un prélèvement conforme et transmettre l’examen au laboratoire.

Ces règles s’appliquent aux prélèvements correspondant aux examens réalisés par le laboratoire de biologie médicale du CH de Lisieux mais aussi aux prélèvements des examens sous traités à des laboratoires extérieurs.

Il est à l’usage des personnels médicaux et paramédicaux de l'établissement. Il y trouve :

  • La nature de l'échantillon biologique à prélever en fonction de l’examen.
  • La quantité minimale d'échantillon nécessaire à l'examen.
  • Le type et le nombre de tubes à prélever pour les prélèvements sanguins.
  • Les conditions de transport et le délai d’acheminement à respecter.
  • Le secteur du laboratoire qui prend en charge l’examen ainsi que les numéros de téléphone.
  • La liste des numéros de téléphone et mails des biologistes du laboratoire
  • La liste des documents télécheargeables devant accompagner certaines examens

  1. Remplissage du bon de demande
  2. Quoi prélever et quand ?
  3. Prélèvements infirmiers
  4. Prélèvements médicaux
  5. Prélèvements sanguins
  6. Identification des échantillons
  7. Acheminement au laboratoire
  8. Non-conformités
  9. Délai d'obtention des résultats d'examens demandés en urgence

Haut de page

Remplissage du bon de demande

Conformément aux exigences de la norme Iso 15189, le bon de demande doit contenir les informations suivantes de façon lisible :

  • L’identification du patient, a minima le nom, le prénom, la date de naissance, le sexe.
  • La date et l’heure de prélèvement.
  • La date et l’heure du prélèvement doivent être connues avec précision pour :
       - éviter des erreurs de diagnostic liées au statut digestif, au rythme nycthéméral, à l’absorption de médicaments, …
       - que le laboratoire puisse contrôler le délai d’acheminement des échantillons (cf. catalogue des examens).

  • L’identité du préleveur (le nom complet, pas juste les initiales).
  • L’identité du prescripteur.
  • Tout renseignement clinique pouvant aider au diagnostic et à l’interprétation des résultats ou pouvant perturber les résultats
    (ex : grossesse, sepsis, immunodépression, …).
  • Tout traitement pouvant perturber les résultats (ex : anticoagulants, antibiotiques, …).
  • La nature de l’échantillon ou le site anatomique d’origine si besoin (ex : nature du liquide biologique, …).
  • Les examens à réaliser.

Pour les consultations externes, l'ordonnance du prescripteur remplace le bon de demande. Cette dernière doit comporter de façon lisible, les éléments cités ci-dessus.

Dans le cas d’un traitement par anticoagulants :

  • Le nom du médicament.
  • Le dosage.
  • La notion d'arrêt du traitement ou de relai entre deux anticoagulants.

Dans le cas d’un dosage de médicament :

  • Le nom du médicament.
  • Le début d’initiation du traitement.
  • Le but du dosage (suspicion de toxicité ou suivi thérapeutique).
  • La posologie avec l’heure de la dernière prise.

Les bons de demande sont disponibles auprès du magasin général de l'établissement.

Haut de page

Quoi prélever et quand ?

Certaines examens ne peuvent être réalisées que dans des conditions particulières (sujet à jeun, certains jours de la semaine, avant prise de médicament, protocoles, …). Ces conditions particulières et le type de prélèvement à réaliser sont listés dans le catalogue des examens.

Pour les dosages de médicaments le délai entre la prise et le prélèvement est à respecter impérativement.

En cas de question sur la surveillance des traitements anticoagulants consulter le catalogue des examens ou contacter le laboratoire.

Pour toute étude génétique constitutionnelle, le prélèvement doit être obligatoirement accompagné du consentement éclairé signé par le patient et le médecin (ou le biologiste). Ce consentement est obligatoire pour réaliser l’examen.

Les imprimés nécessaires sont téléchargeables ici ou dans la fiche des examens concernées du catalogue des examens.

Haut de page

Prélèvements infirmiers

Avant tout prélèvement, s’assurer de l’identité du patient par des questions ouvertes.

Ponctions veineuses :

  • Réaliser une désinfection des mains par friction hydro-alcoolique avant et après le prélèvement.
  • Le port de gant est très fortement conseillé pour tout prélèvement biologique.
  • Ne jamais prélever le bras perfusé.
  • Réaliser l'asepsie du point de ponction.
  • L’antiseptique ayant servi à la désinfection doit être sec au moment du prélèvement.
  • Ne pas utiliser d’alcool en cas de dosage d’alcoolémie.

Prélever les tubes dans l’ordre indiqué sur cette page

  • Pratiquer la ponction veineuse, sans laisser trop longtemps le garrot serré.
  • Utiliser un système de prélèvement sous vide. (aiguille stérile, corps en plastique et tube dans lequel un vide est réalisé, correspondant au volume de sang à prélever.
  • Si le patient est un enfant ou s’il est difficile à prélever, utiliser une unité de prélèvement à ailettes et des tubes pédiatriques (avec des bouchons de couleur plus claire, les quantités de sang à prélever étant moins importantes).
  • Effectuer huit retournements lents minimum, pour assurer une bonne homogénéisation des tubes et pour empêcher les tubes avec anticoagulant de coaguler.
  • Appliquer un coton sec sur le site de ponction pendant 30 secondes puis poser un pansement.

Veiller au bon remplissage des tubes (impératif pour les examens de coagulation).

Il est strictement interdit de transvaser du sang d’un tube à un autre même en cas de prélèvement difficile.

  • Danger d'exposition au sang.
  • Incompatibilité entre les anticoagulants présent dans les tubes.
  • Volume prélevé faussé.

Ponctions artérielles (gaz du sang) :

Utiliser des seringues héparinées. Bien homogénéiser par 8 à 10 retournements lents.
L'indication de l'heure de prélèvement et de la température du patient est obligatoire.
L’acheminement au laboratoire doit être effectué en moins de trente minutes.
Au delà de trente minutes, acheminer le prélèvement à +4°C.

Haut de page

Prélèvements médicaux

Les prélèvements suivants sont des actes médicaux, ils sont obligatoirement réalisés par des médecins :

  • Prélèvement de liquide broncho-alvéolaire
  • Amniocentèse génétique
  • Ponction médullaire (peut-être réalisé par un biologiste habilité)
  • Ponction de liquide d’ascite
  • Ponction de liquide d’épanchement
  • Ponction de liquide pleural
  • Ponction lombaire
  • Ponction articulaire

Liquides de ponction :

Les flacons pour liquide de ponction doivent être numérotés dans l'ordre de leur prélèvement.
Les prélèvements doivent être acheminés au laboratoire IMMEDIATEMENT.

Haut de page

Prélèvements sanguins

Étape 1 : Choix du matériel

Choisir les tubes nécessaires pour les examens prescrits (voir catalogue informatique).

Choisir ensuite le matériel de ponction, il faut avoir à sa disposition :

  • Une aiguille «ECLIPSE ™» ou ailette "SAFETY LOK ™" et un corps de pompe à usage unique
  • Préparer le matériel nécessaire à la désinfection du point de ponction :
  • Plateau
  • Compresses
  • solution antiseptique (dont on aura pris soin de vérifier la date d'ouverture et date limite d’utilisation).
  • Un morceau d’adhésif pour l’utilisation du système "SAFETY LOK ™".
  • Un pansement.

Étape 2 : Installer le patient

Informer, chaque fois que possible, le patient de l'examen qui sera réalisé. L'installer confortablement et le rassurer.

Les zones les plus favorables au prélèvement veineux sanguin se situant au niveau du pli du coude et de l'avant-bras. Prévoir un support approprié à placer sous le coude du patient afin de faciliter l'immobilisation et l'extension de l'avant-bras.

Étape 3 : Choix du site de ponction et du matériel :

Le site de ponction est recherché par examen des 2 bras du patient ; seront préférées pour le site de ponction, dans l'ordre suivant :

  • Les veines du pli du coude
  • Les veines de l'avant-bras
  • Les veines du dos de la main.

Pour faciliter la recherche, il peut être nécessaire de :

  • Poser le garrot
  • Incliner le bras du patient vers le bas
  • Faire serrer le poing au patient.

Si le site de ponction choisi comporte une veine aisément ponctionnable, le système de prélèvement à aiguille "ECLIPSE" sera préféré ; dans le cas contraire, le système de prélèvement à ailettes "SAFETY LOK " sera choisi.

Étape 3 : Préparation du matériel de ponction

En cas de prélèvement effectué à l'aide d'une aiguille "ECLIPSE ™" :

  • Tenir l'aiguille dans son étui protecteur et vérifier l'intégrité du joint de papier entre la partie blanche et la partie couleur;
  • Effectuer un mouvement de rotation d'une partie sur l'autre.
  • Retirer aiguille "ECLIPSE ™" de l'étui protecteur.

En cas de prélèvement effectué à l'aide d'une unité de prélèvement sécurité "SAFETY LOK ™"

  • Sortir l'unité de son emballage stérile.
  • Assembler l'unité de prélèvement au corps de pompe à usage unique.

Étape 4 : Pose du garrot

Le rôle du garrot est de faciliter la recherche des veines sans entraver la circulation artérielle.

Le garrot propre et décontaminé doit être posé environ 10 cm au dessus du site de ponction choisi.

Il est recommandé de le relâcher pendant le prélèvement de sang.

Après la pose du garrot, incliner le bras du patient vers le bas et lui faire serrer le poing.

Si le patient se plaint de fourmillements ou de refroidissement de la main, le garrot est soit trop serré soit en place depuis trop longtemps : il faut le relâcher.

Étape 5 : Désinfection du site de ponction

Matériel utilisé :

  • Solution antiseptique : vérifier la date de péremption qui est inscrite sur le flacon : elle aura été déterminée à l'ouverture du flacon.
  • Compresses.

Technique :

  • Imbiber largement une compresse de solution.
  • Désinfecter le point de ponction sur un diamètre d'environ 6 cm ; l'asepsie du point de ponction doit se faire du centre vers la périphérie soit en bande (de haut en bas en passant une fois sur la veine choisie puis de chaque coté) soit en escargot (en partant du point de ponction et en tournant vers l’extérieur).
  • Attendre 30 secondes avant de réaliser la ponction (ne plus toucher la zone stérile).
  • En cas de palpation de la veine par le préleveur après l'asepsie, renouveler l'opération de désinfection.

Étape 6 : Réallisation de la ponction veineuse et du prélèvement

  1. PRELEVEMENT à l'aide de l'aiguille "ECLIPSE ™" :
    • Retirer le capuchon recouvrant l'aiguille juste avant de ponctionner.
    • Tendre la peau pour faciliter la pénétration de l'aiguille et pour immobiliser la veine.
    • Introduire l'aiguille dans la veine, en prenant soin de maintenir le système de protection de l'aiguille vers le haut.
    • Immobiliser l'ensemble aiguille-corps de pompe contre le bras du patient avec une main.
    • Mettre l'index et le majeur de l'autre main derrière les ailettes du corps de pompe et, avec le pouce, enfoncer le tube dans le corps de pompe jusqu'à ce que le bouchon soit perforé et que le sang passe dans le tube.
    • Desserrer le garrot.
    • Lorsque le tube est correctement rempli, le retirer doucement en maintenant le corps de pompe immobile et le retourner 2 ou 3 fois pour l'homogénéiser.
    • Introduire les tubes suivants dans l'ordre prévu en employant la même technique et en vérifiant à chaque fois que le niveau de remplissage atteint soit correct.
    • Après le retrait du dernier tube, neutraliser immédiatement l'aiguille en poussant avec le pouce l'étui protecteur sur l'aiguille jusqu'à l'obtention du "clic".

  2. PRELEVEMENT à l'aide de l'unité "SAFETY LOK ™" :
    • Retirer le capuchon recouvrant l'aiguille juste avant de ponctionner.
    • Tenir le système de prélèvement par les ailettes.
    • Après avoir tendu la peau, introduire l'aiguille dans la veine.
    • Immobiliser le système de prélèvement sur la peau à l'aide d'un adhésif.
    • Procéder ensuite pour remplir les tubes, d'une façon identique à celle décrite pour le prélèvement utilisant une aiguille.
    • Après le retrait du dernier tube, placer une compresse sur l'aiguille.
    • Avec une main, positionner le majeur sur la compresse, l'index sur l'ailette, le pouce derrière les ailettes (afin d'immobiliser l'unité de prélèvement).
    • Tirer, à l'aide de l'autre main, sur la tubulure de l'unité de prélèvement: l'aiguille sera neutralisée dans son fourreau dès la sortie de la veine.

Étape 7 : Élimination du matériel de ponction

  • Dès leur retrait de la veine et la neutralisation de l’aiguille, l'ensemble aiguille (ou ailettes) corps de pompe sera immédiatement éliminé dans le container pour objets tranchants/coupants.
  • Dans le même temps, comprimer (ou faire comprimer par le patient si possible) le site de ponction pendant 5 mn à l'aide d'une compresse sèche afin de permettre la formation du clou plaquettaire et éviter celle d'un hématome.
  • Réaliser une deuxième homogénéisation des tubes contenant un anticoagulant par quelques retournements lents.

NB : le temps de compression du site de ponction sera allongé à 10 mn chez les patients sous anticoagulants ou antiagrégants plaquettaires.

Étape 8 : Pose du pansement

Après s'être assuré que le site de ponction ne saigne plus, poser un pansement individuel.

Haut de page

Identification des échantillons

  • Le préleveur identifie lui-même chaque échantillon prélevé.
  • Les échantillons ne doivent pas être identifiés à l'avance mais au moment du prélèvement.

  • Les étiquettes d'identification doivent correspondre au séjour du patient.
    (n° IEP en cours pour le séjour du patient. Pas de vieilles étiquettes)
  • Les étiquettes doivent être de bonne qualité et lisibles.
  • Toutes les informations présentes sur les étiquettes doivent rester visibles.
  • Pour les tubes, les étiquettes doivent être collées dans le sens de la longueur au plus près du bouchon.
  • Pour les autres dispositifs de prélèvement, les étiquettes doivent être collées de façon à ce que toutes les informations soit visibles.

Haut de page

Acheminement des prélèvements

Document de référence : HC3-ENS029 Acheminement des prélèvement au laboratoire
Mettre le ou les échantillons, le bon de demande, le consentement éventuel, les feuilles de renseignements, dans une pochette à usage unique blanche.
Pour les externes, joindre la prescription et la fiche de circulation.
Les demandes urgentes doivent parvenir au laboratoire dans des pochettes rouges.
Les pochettes violettes sont réservés exclusivement aux prélèvements d'anatomopathologie et ne doivent pas transiter par le laboratoire.

Il est strictement interdit d’envoyer des examens pour deux patients différents dans une même pochette.

Le transport des échantillons biologiques doit se faire :

  • Dans les délais et les conditions décrites dans le catalogue des examens.
  • Dans le respect des règles de sécurité, d’hygiène et de confidentialité en vigueur.
Le laboratoire réceptionne la pochette, contrôle la conformité du bon de demande, celle des échantillons, le délai d’acheminement et réalise l’examen.

Haut de page

Non conformité préanalytiques

Dans un souci de rendre un résultat fiable, le laboratoire peut être amené à déclarer un prélèvement non conforme et rejeter l'examen selon le type de non-conformité constatée.

Par exemple, si les conditions de prélèvement, le remplissage des tubes ou contenants, l’identification des échantillons ou le délai d’acheminement ne sont pas respectés,

Pour toute information manquante sur le bon de demande, le laboratoire peut-être amené à déclarer une non-conformité et téléphone le cas échéant au service demandeur pour récupérer l’information.

Les principales causes de non-conformité d'un prélèvement sont :

Pour le prélèvement :
  • Prélèvement absent ou vide
  • Prélèvement coagulé
  • Prélèvement hémolysé
  • Mauvais conditionnement ou dispositif de prélèvement inadapté
  • Quantité insuffisante
  • Prélèvement non identifié ou illisible
  • Matériel accidenté (cassé, fuites)
  • Délai d’acheminement dépassé
  • Mauvaise température d’acheminement
  • Transport à la lumière (vitamines)
Sur le bon de demande ou l’ordonnance :
  • Prescription absente
  • Discordance entre le prélèvement et l’analyse demandée
  • Discordance d’identité entre le prélèvement et la demande
  • Identification du patient absente, incomplète ou illisible
  • Date et/ou heure de prélèvement absente
  • Renseignements cliniques et/ou thérapeutiques absents ou erronés
  • Absence de la feuille de renseignements ou de consentement obligatoire
Pour les différents cas cités ci–dessus, une fiche de non-conformité est ouverte par le laboratoire et enregistrée dans le dossier informatique du patient. Le médecin ou service prescripteur est averti en temps réel par l’intermédiaire du serveur de résultats.

Deux cas sont alors envisagés :
  • La non-conformité est bloquante entraînant un refus de la demande et/ou du prélèvement :
    aucun résultat n’est rendu.
  • La non-conformité est non bloquante : les résultats sont rendus après régularisation.
Haut de page

Délai d'obtention des résultats d'examens demandés en urgence